Qui a peur de la guerre en Bosnie-Herzégovine ? (4/4) : À Sarajevo, l’Ukraine ravive de douloureux souvenirs

| |

Alors que Sarajevo célèbre les 30 ans de son indépendance, la guerre en Ukraine réveille de douloureux souvenirs et des craintes pour l’avenir. Après Jajce, Tuzla et Banja Luka, le quatrième volet de notre série.

Par Marion Roussey et Nina Šćepanović Quand il a vu ce qui se passait en Ukraine, Luka Bošković n’y a d’abord pas cru et a longuement cherché des informations sur l’évolution des relations russo-ukrainiennes durant ces trente dernières années. Avouant une certaine admiration pour l’homme fort du Kremlin, il perçoit sa décision comme un acte désespéré. « Cela fait des années que Russes et Américains se disputent le territoire comme dans une partie d’échec », argumente-t-il. Aujourd’hui, le jeu s’arrête et le piège se referme sur les Ukrainiens pris en otage. Le jeune homme espère que cette invasion entraînera une prise de conscience globale : « La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous