Gaz russe : rien ne va plus entre la Fédération de Bosnie-Herzégovine et la Hongrie

| |

L’acheminement du gaz russe en Fédération de Bosnie-Herzégovine ne passe plus par la Hongrie. La décision aurait été dictée par Moscou qui veut contourner l’Ukraine et étendre son transport de gaz en Europe et dans les Balkans. L’entreprise hongroise a saisi la justice et réclame 22 millions d’euros.

Par la rédaction (Avec Radio Slobodna Evropa) - Il y a de l’eau dans le gaz entre la Fédération, l’entité croato-bosniaque de Bosnie-Herzégovine, et la Hongrie. Une procédure d’arbitrage est en cours devant la Cour internationale d’arbitrage de Zurich. Objet du litige : le gaz russe, acheminé depuis 1998 par la société hongroise de transport de gaz naturel FGSZ en Fédération. Jusqu’à l’année dernière, la Bosnie-Herzégovine recevait ce gaz via le gazoduc qui traversait l’Ukraine, la Hongrie et la Serbie. Mais en avril 2021, la Fédération de Bosnie-Herzégovine a modifié la voie d’approvisionnement, rompant ainsi le contrat avec FGSZ pourtant prévu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous