Albanie : la Vjosa en kayak, à la découverte de la « dernière rivière sauvage d’Europe »

| |

Le 3 mai, la justice albanaise ordonnait la suspension de la construction des 32 barrages hydro-électriques prévus sur le « cœur bleu de l’Europe ». Une victoire pour les habitants, les élus locaux, les scientifiques... et les kayakistes ! Le long de ses 192 kilomètres en Albanie, la Vjosa est une perle rare pour les amateurs de nature sauvage. Reportage pagaies en main.

Par Louis Seiller Après un début de printemps à la douceur pré-estivale, de fortes averses arrosent notre arrivée dans les confins montagneux du Sud-Est albanais. Il faut profiter des courtes trêves qu’accorde un vent glacial venu de l’autre côté du pays pour installer le campement. Les kayaks passent leur première nuit au plus proche de la confluence du Sarantoporos et de l’Aos, tout juste rebaptisée Vjosa après son entrée au pays des aigles. À quelques centaines de mètres de là, le drapeau de l’UE flotte au-dessus du poste-frontière grec des Trois ponts, minuscule et bien solitaire au milieu de cette vallée sauvage, presque étouffée par les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous