Décroissance démographique en Bosnie-Herzégovine : « le pays se meurt »

| |

En 2021, il y a eu deux fois plus de décès que de naissances en Fédération de Bosnie-Herzégovine. Aucune région ni aucune ville n’est épargnée, et certaines communes sont dans un état critique. L’exode de la population est le principal moteur de cette décroissance, aggravée par la pandémie.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) La Bosnie-Herzégovine fait face à une décroissance démographique inquiétante, avec deux principaux moteurs : l’exode de la population et la pandémie de coronavirus. Dans l’océan de querelles et tensions politiques constantes, on oublie le principal problème de la Bosnie-Herzégovine : la décroissance démographique et l’exode, estime l’analyste économique Faruk Hadžić. « Les journalistes devraient interroger nos décideurs sur ce sujet tous les jours, même lorsqu’ils parlent de sujets politiques, l’accent devrait être mis sur le fait que le pays se meurt. » Sur la période janvier-septembre 2021, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous