En pleine crise économique et sanitaire, la Grèce achète des Rafales français

| |

Le Parlement grec a voté mardi soir le budget pour l’année 2021 et les dépenses militaires vont doubler. Un choix que dénonce l’opposition de gauche, alors que le pays subit une nouvelle récession liée à la crise sanitaire.

Par Marina Rafenberg Alors que les tensions restent vives avec le voisin turc, Athènes a décidé de doubler ses dépenses militaires pour l’année 2021, en annonçant l’achat prochain de 18 avions de combat Rafale. Le budget pour la Défense doit s’élever en 2021 à 5,5 milliards d’euros : deux fois plus que pour l’année 2020, tandis que le coût total des Rafales est estimé à 2,5 milliards d’euros, dont 1,5 milliard l’an prochain. Le contrat sera signé « dans les prochains jours prochains , a déclaré mardi soir le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. La ministre française des Armées, Florence Parly, est attendue la semaine prochaine à Athènes, a annoncé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous