Alimentation, environnement, vivre-ensemble : les cuisines des Balkans à vélo

| |

Pendant deux mois, deux jeunes Françaises se lancent un défi : parcourir les Balkans à vélo à la rencontre d’habitants et d’associations qui améliorent l’alimentation, l’environnement et le vivre-ensemble. Rencontre lors d’une étape à Mostar.

Par Marion Roussey Au loin, la voix des premiers muezzins s’élève au-dessus de Mostar. Le soleil a déjà disparu derrière les montagnes. Seule la grande croix blanche plantée sur la colline de Hum est encore baignée de sa lumière. Marie et Émilie contemplent la ville en silence. Elles ont quitté leurs vêtements de cyclistes mais gardent leur petit bloc-notes, prêtes à arpenter les petites ruelles pavées pour goûter ses spécialités. Leurs notes, elles les écrivent dans un blog pendant leur périple. Puis à leur retour en France, elles aimeraient publier un carnet sous forme de récit de voyage avec leurs recettes, questionnements et observations sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous