Vidéo • Bosnie-Herzégovine : à Bihać, comment rapprocher les habitants et les exilés ?

| |

À Bihać, c’est souvent un climat tendu qui prévaut entre les réfugiés et la population locale. Le centre socioculturel « U Pokretu » rassemble exilés et jeunes de la région, qui eux aussi, pour la plupart, cherchent à quitter la Bosnie-Herzégovine. Témoignage vidéo.

Cet article est accessible gratuitement pour une durée limitée. Pour accéder aux autres articles du Courrier des Balkans, abonnez-vous !

S'abonner

Par Geoffrey Brossard et Marion Roussey


Cette vidéo est publiée avec le soutien de la fondation Heinrich Böll Paris.


En 2019, Marine était venue en Bosnie-Herzégovine pour travailler auprès des associations qui aident les réfugiés bloqués à l’ouest du pays, dans la région de Bihać. Elle a rapidement constaté que les jeunes du canton d’Una-Sana émigraient eux aussi massivement à l’étranger dans l’espoir d’y trouver une vie meilleure. Avec quelques amis, elle a donc décidé de créer le centre socioculturel « U Pokretu », qui rassemble exilés et jeunes de la région, pour participer ensemble à des projets culturels et environnementaux.