Osservatorio Balcani e Caucaso

Turquie : il y a quatre ans, Hrant Dink était assassiné

| |

Le 19 janvier 2007, le journaliste Hrant Dink était assassiné en plein centre d’Istanbul. Quatre ans plus tard, les responsables restent impunis. Or, tant les investigations menées par des journalistes ou des avocats que la condamnation récente de la Turquie par la Cour européenne des droits de l’homme tendent à donner crédit à l’hypothèse d’une implication de l’État turc dans ce crime.

Par Andrea Rossini Le 19 janvier 2007 Hrant Dink est mort sous les balles d’Ogün Samast, un jeune homme originaire de Trabzon, âgé de 17 ans, dans les locaux du journal Agos qu’il avait fondé. Ogün Samast a été arrêté, pas les commanditaires du crime. Hrant Dink était journaliste et écrivain, il vivait à Istanbul et appartenait à la minorité arménienne de Turquie. Plus précisément, Hrant Dink se définissait comme « Arménien de Turquie », ce qui lui a valu d’être condamné à six mois de prison pour offense à l’identité turque – sur le fondement de l’article 301 du code pénal turc. Il avait dédié sa vie au dialogue entre les deux communautés, comme en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous