Turquie : des milliers de réfugiés bloqués à Istanbul et Edirne

| | |

Des milliers de réfugiés tentent d’entrer en Grèce par la frontière terrestre avec la Turquie mais sont bloqués depuis quelques jours par les autorités turques à Istanbul et Edirne. La situation est de plus en plus explosive, notamment à la gare routière d’Esenler, dans la métropole turque. Reportage.

Par Alexandre Billette « Laissez-nous partir » ! « Edirne, Edirne, Edirne » ! Devant la mosquée de la principale gare routière d’Istanbul, dans le quartier d’Esenler, de 2 000 à 4 000 réfugiés, essentiellement syriens, sont bloqués depuis parfois six jours par les autorités turques. Leur objectif : gagner Edirne, la grande ville de la Thrace turque, à quelques kilomètres des frontières grecques et bulgares. Mais la Turquie a décidé depuis jeudi dernier d’entraver la circulation des réfugiés en route vers l’Europe par voie terrestre. Ankara a notamment commencé à appliquer une directive qui exige, pour le transport par autocar, une pièce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous