Bilten

Bulgarie : un nouveau « rideau de fer » contre les migrants

| |

La Bulgarie est l’un des points de passage les plus dangereux pour les migrants en route vers la « forteresse européenne ». Sous forte pression de l’UE, et notamment de Berlin, la Bulgarie construit un mur de 130 kilomètres à la frontière turque pour endiguer le flux migratoire à ses portes. L’histoire hoquète : au rideau de fer de la Guerre froide se succède le mur bulgare, avec une différence de taille. Désormais, « l’ennemi » est à l’extérieur, et doit être « refoulé ».

Par Raja Apostolova Comme toutes les frontières extérieures de l’Europe, celle de la Bulgarie est, pour beaucoup, une ligne qui rime avec survie. Des milliers de personnes en quête d’un avenir meilleur tentent de la franchir tous les ans. Pour un grand nombre d’entre elles, le voyage s’arrête là. En Bulgarie, on entend rarement parler des milliers de personnes qui trouvent la mort en essayent d’atteindre les côtes grecques ou italiennes. On y serait donc choqué d’apprendre que la frontière bulgare est l’une des frontières qui enregistre un des plus fort taux de mortalité dû aux passages illégaux de migrants. En Bulgarie, les migrants ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous