Croatie : à Zagreb, le nouveau maire rouge-vert flatte l’Église

| |

Le 14 février, Tomislav Tomašević a rencontré pour la première fois le cardinal Josip Bozanić. Le maire de Zagreb n’a pas hésité à relancer un projet de construction d’église contre lequel il s’était battu quand il dirigeait l’opposition municipale. Une compromission qui passe mal moins d’un an après son élection.

Par Dimša Lovpar « Il est évident que nous souhaitons de bons rapports avec l’Église catholique », explique courtoisement le service de presse de la mairie de Zagreb pour justifier la rencontrer entre Tomislav Tomašević et le cardinal Josip Bozanić. L’objectif affiché est de renforcer la coopération entre l’archidiocèse et la capitale croate « dans des projets de bien commun pour les Zagrebois, notamment pour les plus démunis, touchés par l’inflation ou la pandémie », précise le communiqué publié par l’archidiocèse. Quand les uns saluent « l’ouverture d’un dialogue avec la plus grande communauté religieuse du pays », toujours très puissante, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous