Le Courrier des Balkans

Sommet de Belgrade : pour les droits de l’homme en Chine, on repassera

| |

Dans un communiqué du 18 décembre, Human Rights Without Frontiers a appelé la Serbie à libérer des activistes européens du Falun Gong illégalement arrêtés à Belgrade en marge du sommet entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale.

(Avec Human Rights Without Frontiers) — Sept Bulgares et deux résidents russes en Bulgarie ont été emmenés de force de leur hôtel à Belgrade et placés en détention provisoire par la police serbe dimanche 14 décembre vers 22 heures. Ils étaient arrivés dans la capitale serbe le jour-même, à l’occasion du sommet entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO), pour attirer l’attention sur le problème des violations des droits de l’homme en Chine. Retrouvez notre dossier : Économie : les Chinois à l’assaut des Balkans Ce même dimanche, deux Croates et un Slovène, adeptes du Falun Gong, ont été menacés de poursuites pénales s’ils entraient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous