Vreme

Serbie : Nikolić contre Šešelj et vice-versa

| |

Le temps passe pour Vojislav Šešelj, le leader du Parti radical, interné au Tribunal pénal international de La Haye depuis 2003. Et devant les bons résultats de son successeur Tomislav Nikolić, son autorité au sein du parti serbe semble de plus en plus contestée, notamment par ceux qui souhaitent « adoucir » l’image de la formation d’extrême droite. Une « guerre des chefs » se prépare-t-elle à au sein du Parti radical serbe ?

Par Vera Didanović et le Centre de documentation de Vreme Lorsque le garde du corps de Vojislav Šešelj a battu l’avocat Nikola Barović en 1997, suite à un débat télévisé avec le chef des radicaux, le Parti radical serbe (SRS) a interprété cet incident de la manière suivante : « l’avocat a glissé, il a marché sur une peau de banane ». L’état physique de l’avocat Nikola Barović imposait cependant une explication encore plus cynique, reprise comme une plaisanterie locale – « et cela lui est arrivé plusieurs fois de suite ». La même phrase pourrait aujourd’hui décrire l’interprétation officielle du conflit à l’intérieur du Parti radical : le SRS prétend que les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous