BIRN

Selon l’Union européenne, les dirigeants de la Bosnie-Herzégovine mettent en danger l’avenir du pays

| |

Réunis à Bruxelles pour un Conseil sur les Balkans occidentaux, les ministres des Affaires étrangères des 27 États Membres ont rappelé à l’ordre les dirigeants bosniens. Ils ont également adopté la nouvelle stratégie proposée par Olli Rehn et Javier Solana.

L’union européenne a averti les politiques en Bosnie-Herzégovine qu’ils étaient en train de menacer l’avancement de leur pays vers l’UE. Les conclusions adoptées le 10 novembre 2008 soulignent que « Le Conseil s’est déclaré très préoccupé par la récente évolution de la situation politique en Bosnie-Herzégovine, notamment par l’utilisation d’une rhétorique nationaliste et la mise en œuvre de décisions unilatérales par certains responsables qui remettent en cause les compétences communes et les fondements de l’Etat. » Elles ajoutent que « ces paroles et ces actes compromettent les réformes nécessaires à l’avenir du pays. » Les officiels de l’UE ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous