BIRN

Bosnie : démission du Premier ministre, la crise politique s’aggrave

| |

Le Premier ministre de Bosnie-Herzégovine, Nikola Spirić, a démissionné jeudi 1er novembre. Membre du SNSD, parti au pouvoir en Republika Srpska, il dénonce l’ingérence de la communauté internationale et les décisions récentes du Haut-Représentant Miroslav Lajčak.

Le Premier ministre de Bosnie-Herzégovine, Nikola Spirić, a démissionné ce jeudi 1er novembre en signe de protestation contre les récentes décisions du Haut-Représentant de la communauté internationale dans son pays. Spirić a transmis sa lettre de démission à la Présidence collective de Bosnie-Herzégovine un jour après que des représentants de la communauté internationale ont soutenu les décisions du Haut-Représentant Miroslav Lajčak de rationaliser les opérations du gouvernement central bosnien. « Douze ans après Dayton, les étrangers ont la gestion exclusive de ce pays, et je crois que ceci n’est pas bon pour ce pays ou ses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous