Dani

Vers une nouvelle crise en Bosnie : la Republika Srpska relance la menace du référendum

| |

Depuis une semaine, la situation politique s’aggrave en Bosnie : avant les élections, Haris Silajdžić avait dénoncé le caractère « génocidaire » de la Republika Srpska devant l’Assemblée générale de l’ONU. La Republika Srpska a riposté en convoquant mercredi une session extraordinaire de l’Assemblée nationale, destinée à « défendre par tous les moyens possibles les intérêts légitimes de la Republika Srpska », y compris par un référendum sur l’indépendance de l’entité. Compte-rendu de session par l’hebdomadaire Dani.

Par Irfan Redžović La séance de huit heures à l’Assemblée Nationale de la Republika Srpska (RS) était en cours, et les journalistes réunis au centre de presse en avaient déjà marre : l’enthousiasme initial des nombreux collègues présents est retombé comme un soufflé... Ce sont les députés de l’Assemblée nationale de RS qui s’occupaient de la cuisine. Ces derniers, malgré l’opposition d’une dizaine d’élus bosniaques, ont immédiatement adopté l’unique point à l’ordre du jour : par tous les moyens possibles, condamner l’intervention de Haris Silajdžić, Président de la Présidence collégiale de Bosnie-Herzégovine, devant l’assemblée générale des Nations Unies à New (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous