Roumanie : le roi Michel de retour en son domaine de Peleș

|

Décédé en 2017, le roi Michel de Roumanie avait repris possession en 2008 de la résidence royale de Peleș, confisquée par les communistes à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une victoire pour les partisans de la monarchie roumaine. Le château de la propriété, transformé en musée après la chute du communisme, restera cependant ouvert au public.

Par Henri Gillet Soixante ans après son abdication forcée en 1947, et dix neuf ans après le renversement de la dictature de Ceaușescu, le roi Michel a repris possession du domaine royal de Peleș, à Sinaia, le 5 juin dernier, au cours d’une cérémonie ouverte au public. Les autorités communistes avaient confisqué toute la propriété dès le départ en exil du jeune souverain. Située à 130 km de Bucarest, elle servait de résidence d’été à la famille royale et lui appartenait. Le château de Peleș avait été transformé en musée en 1953, puis réservé à l’usage de la nomenklatura administrative et militaire dans les dernières années de la dictature. Après la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous