Zeri

« Reconfiguration » des missions internationales au Kosovo : l’impasse

| |

La mission européenne Eulex est dans l’impasse : son déploiement nécessite l’accord de Belgrade et de Pristina. Or, les positions contradictoires des deux camps rendent tout compromis impossible. L’éditoral de Blerim Shala, dans Zëri.

Par Blerim Shala Et que faire maintenant ? Contrairement à ce que l’on pouvait croire au début de la semaine, il semble que personne ne connaisse la réponse à cette question. Les plus hautes autorités institutionnelles du Kosovo, le Président Fatmir Sejdiu et le Premier ministre Hashim Thaqi, comme ils l’ont déclaré aux médias lundi soir, n’ont pas donné leur feu vert à l’accord passé entre la Minuk et le gouvernement serbe, à cause de « désaccords fondamentaux ». Leurs longs entretiens avec les diplomates occidentaux à Pristina n’ont pas débouché sur un accord, qui aurait ensuite dû recevoir la confirmation de Ban Ki-Moon. Le rapport positif du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous