BIRN

EULEX : la mission de l’Union européenne au Kosovo sur la voie de garage

| |

L’Union européenne vient de reconnaître qu’elle risque fort de ne pas pouvoir déployer sa nouvelle mission au Kosovo de juristes et policiers à la date prévue du 15 juin. Le général français Yves de Kermabon, chef de cette mission, a reconnu que la mission était reportée sine die, du moins tant que la MINUK demeurait en fonction au Kosovo.

« Les choses progressent lentement, aussi nous ne seront pas pleinement opérationnel pour le 15 juin. Nous continuons le déploiement, mais nous ne serons pas complètement prêt pour le mois prochain », a admis un responsable de l’UE. EULEX, l’une des plus importantes missions de l’Union européenne à ce jour, était supposée débuter le 15 juin, quand la phase de transition de 120 jours après la déclaration d’indépendance du Kosovo prendra fin. Elle devrait remplacer la mission des Nations unies, la Minuk, comme principale institution de supervision internationale. Cette mission a été contestée par la Russie qui, en tant que membre permanent du Conseil (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous