Koha Ditore

Kosovo : le déploiement de la mission Eulex dépend de la bonne volonté de Belgrade

| |

La communauté internationale ne sait toujours pas comment pourra se déployer la mission européenne Eulex, si Belgrade ne donne pas son feu vert. Les diplomates rejettent l’option d’un déploiement limité au sud du Kosovo, qui entérinerait la partition du territoire, et redoutent une période très difficile pour le Kosovo dans les prochains mois. Bruxelles et Belgrade poursuivent les discussions mais, au Conseil de sécurité, la Russie pourrait se montrer plus radicale que la Serbie. L’analyse de Koha Ditore.

Par Fatmir Aliu Nos sources dans un important pays européen affirment que le déploiement d’Eulex sur tout le territoire du Kosovo, surtout dans les zones les plus problématiques, dépendra de la bonne volonté de la Serbie. À défaut, ce déploiement sera de nouveau différé. Eulex est en train de passer à une deuxième phase de transition, alors que l’on ne sait toujours pas quand la mission pourra devenir pleinement opérationnelle, ni quand elle pourra assumer un véritable pouvoir exécutif. Des sources occidentales soulignent que le déploiement d’Eulex sur les trois quarts du territoire du Kosovo est un fait accompli, mais que la mission a peu de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous