Le Courrier des Balkans

Ratko Mladic à bout de souffle

| |

Ratko Mladic, chef militaire des Serbes de Bosnie aurait été localisé, selon les sources, soit en Bosnie, soit en Serbie. Si le général semble sur le point d’être arrêté, le gouvernement de Belgrade dément toujours son arrestation. Confusion pour le moins troublante qui clôture dix ans de tractations politiques. Retour sur la carrière du fugitif, principal inculpé avec Radovan Karadzic du Tribunal pénal international de La Haye.

Accusé de « génocide » et de « crime contre l’humanité » par le Tribunal pénal international, Ratko Mladic est toujours considéré comme le principal responsable du massacre de Srebrenica. Son image restera celle du bourreau distribuant avec le sourire des bonbons aux enfants des condamnés. Né le 12 mars 1943 à Kalinovic près de Mostar en Bosnie-Herzégovine, Ratko Mladic effectue toute sa carrière militaire au sein de la JNA. Colonel en poste à Knin en 1990, il participe activement au début de la guerre à l’armement et au soulèvement des milices serbes de Krajina. Au côté des insurgés, Mladic organise l’engagement progressif de l’armée fédérale contre les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous