Express

Négociations entre Belgrade et Pristina : un dialogue de sourds

| |

Le « dialogue technique » engagé cahin-caha entre le Kosovo et la Serbie sous l’égide de l’UE, ressemble à un véritable jeu de dupes. Chacun cherche en fait à gagner du temps pour remporter la victoire finale. À quoi sert-il de négocier quand la situation sur le terrain reste critique, que les antagonismes sont flagrants et les accords obtenus encadrés de multiples amendements ? L’analyse sans faux semblants d’Express.

Par Blerim Shala Samedi 3 décembre, quelques heures à peine après la fin de trois jours d’âpres négociations, on pouvait entendre trois interprétations totalement différentes de l’épilogue provisoire des intenses efforts menés par les services de Catherine Ashton depuis le 8 mars 2011. Ce qui n’était au départ qu’un « dialogue technique » a naturellement débouché sur des négociations hautement politiques. Retrouvez notre dossier : Dialogue entre Belgrade et Pristina : accord sur les passages du nord du Kosovo Le communiqué officiel de Bruxelles, comme d’habitude, se caractérise par des formulations telles qu’elles cachent complètement la vérité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous