Le Courrier des Balkans

Nord du Kosovo : « l’offensive diplomatique » de Belgrade

|

Le Premier ministre kosovar a annoncé que policiers et douaniers de Pristina seraient déployés aux frontières du nord du Kosovo à partir du 16 septembre. Fermement opposée à cette mesure, Belgrade a lancé une « offensive diplomatique » pour empêcher sa mise en œuvre. Dans le Nord du Kosovo, la situation reste très tendue depuis le coup de force de Pristina fin juillet, finalement bloqué par les internationaux.

Avec B92 et Balkan Insight - Le ministre serbe de l’Intérieur, Ivica Dačić, a déclaré que Belgrade menait une campagne diplomatique pour empêcher les autorités de Pristina de déployer les douanes du Kosovo sur la « frontière administrative ». Le Premier ministre kosovar Hashim Thaçi a annoncé qu’il entendait mettre en place cette mesure le 16 septembre. Retrouvez nos dossiers : Le dialogue entre Belgrade et Pristina reprend dans un climat tendu Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension « Nous faisons confiance aux forces internationales de sécurité, mais nous sommes très inquiets du fait que certains se montrent prêts à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous