B92

Dialogue entre Belgrade et Pristina : « une discussion avec des extraterrestres »

| |

Voilà comment Borislav Stefanović, le chef de la délégation serbe, a qualifié les discussion avec ses homologues kosovars. Interrogé par Blic, il a aussi expliqué que les positions des deux parties étaient en général « totalement différentes ». Des propos qui expliquent sans doute pourquoi les « accords historiques » signés samedi 2 juillet sous l’égide de l’UE l’ont été a minima.

Le chef de la délégation de Belgrade a affirmé que les négociations ont été difficiles, à cause de « positions totalement différentes ». Il a confié à Blic que les discussions étaient « compliquées, nos positions restaient totalement opposées aux souhaits des représentants albanais. Il existe un mur entre nous, les solutions nous ont permis de coopérer pour le bien des citoyens vivant au Kosovo ». Il a ajouté que « sans ces accords, les Serbes auraient probablement quitté la région ». Pristina et Belgrade sont tombé d’accord sur la liberté de mouvement et l’échange de copies de certificats de naissance. Des mesures qui ont été critiqués par l’opposition : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous