Le Courrier des Balkans

Législatives anticipées en Bulgarie : « premier scrutin sans espoir depuis 25 ans »

| |

À l’approche du scrutin du 5 octobre, la droite emmenée par l’ancien Premier ministre Boïko Borissov savoure d’avance sa victoire annoncée. Il lui sera néanmoins compliqué de former une coalition stable tant le paysage politique apparaît morcelé. Sans oublier les difficultés économiques qui s’accumulent, à commencer par la crise bancaire.

Par Ivo Hristov On connaît déjà le vainqueur des législatives anticipées du 5 octobre. Ce sera, sauf miracle, le parti conservateur GERB emmené par son chef charismatique, l’ancien Premier ministre (2009-2013) Boïko Borissov. Les sondages le créditent de plus de 30% des intentions de votes, loin derrière on retrouve le Parti Socialiste (PSB), autour des 20%, et le parti turc MDL (Mouvement pour les droits et les libertés), à 13-14%. Retrouvez notre dossier : Feuilleton électoral en Bulgarie : les électeurs retournent aux urnes le 5 octobre Les autres formations en lice espèrent toutes dépasser la fameuse barre des 4% pour être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous