BIRN

Kosovo : une danse diplomatique au-dessus du vide

| |

Le processus de négociations diplomatiques sur le statut final du Kosovo s’approche de son terme - mais sans aucun accord en vue. La ferme opposition russe à toute indépendance semble avoir eu raison de l’agitation diplomatique occidentale. Aucun compromis n’est envisageable. La question est donc de savoir quand les diplomates vont admettre publiquement que la solution au problème kosovar doit être remise à plus tard.

Par Tim Judah C’est une image bien connue des dessins animés qui vient tout de suite à l’esprit. Un personnage court et termine sa course au-dessus d’un précipice où, durant une ou deux seconde, il reste en suspension au-dessus du vide, tandis que ses jambes s’agitent furieusement en vain. Puis il tombe. Ces dernières semaines, les déclarations des diplomates, de Washington à Moscou, conjugées à celles des politiciens de Belgrade et de Pristina, permettent de se demander si l’on ne se trouve pas en ce moment dans une de ces scènes de suspension temporaire tirées d’un dessin animé. En effet, au cours des dernières années, les diplomates occidentaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous