Vreme

Haradinaj à La Haye, quel scénario politique pour le Kosovo ?

| |

La lutte pour le pouvoir sur la scène politique albanaise sera longue et ardue et tant qu’elle ne sera pas terminée, il n’est pas question de commencer de sérieuses négociations sur le statut du Kosovo.

Par Dejan Astanijevic Le 8 mars dernier le premier ministre du gouvernement kosovar informait les membres de son cabinet qu’il était inculpé et remettait sa démission. Le lendemain il était déjà à La Haye. Malgré de nombreuses inquiétudes en même temps que d’espoirs, le ciel n’est pas tombé ce jour-là, il n’y a pas eu de soulèvement au Kosovo et en général tout s’est passé si calmement et si dignement qu’après quelques heures seulement, la nouvelle de la reddition de Haradinaj n’a plus fait les gros titres des agences mondiales et des médias électroniques. Cela ne veut pas dire que l’événement n’aura pas de grosses conséquences pour toute la région, mais (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous