Le Courrier des Balkans

Élections en Albanie : il est temps de changer le disque dur du système

| |

Une fois de plus, droite et gauche se sont face dimanche en Albanie, mais une éventuelle alternance peut-elle signifier de réels changements ? Pour l’écrivain Fatos Lubonja, c’est le « disque dur » d’un système de corruption généralisée, de confusion des intérêts économico-mafieux et de l’État qu’il faut changer. L’ancien vétéran des camps de travail de la dictature stalinienne d’Enver Hoxha appelle au vote nul, pour manifester un sursaut civique.

Propos recueillis par Philippe Bertinchamps et Jean-Arnault Dérens Courrier des Balkans (CdB) : Vous avez appelé les électeurs albanais à déposer dans l’urne un bulletin nul, barré d’une grande croix. Pourquoi ? Fatos Lubonja (F.L.) : Nous avons besoin d’un changement radical. C’est le disque dur du système qui est infesté de virus et qu’il faut changer. On ne peut plus le réparer... Si l’on regarde les deux partis qui dominent toujours la vie politique, on constate que la situation ne s’améliore pas, mais qu’elle se détériore, qu’il s’agisse de la démocratie interne à ces partis, de leur niveau de corruption et de leurs liens avec le crime (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous