Osservatorio sui Balcani

Bosnie : les ambitions matérielles des chefs spirituels en question

| |

En Bosnie, les dirigeants religieux rivalisent dans la construction d’édifices monumentaux. De nouveaux projets pharaoniques, tels que le futur centre de la Communauté islamique promu par le reis Mustafa Cerić à Sarajevo, ou le palais de l’évêque Kačavenda à Bijeljina, soulèvent la polémique. Dans un pays en crise depuis des années, ces débauches de moyens posent la question des financements et des partenariats douteux dont disposent les chefs religieux bosniens.

« Nous sommes coupables. Nous nous sommes trop longtemps laissé guider par des personnes injustes et ignobles » (Meša Selimović, Le derviche et la mort) De nouveaux projets suscitent la polémique en Bosnie-Herzégovine. Les dirigeants religieux se font construire des résidences pharaoniques, telles que le futur centre de la Communauté islamique à Sarajevo, ou le palais de l’évêque Kačavenda à Bijeljina. Les œuvres du reis Mustafa Cerić " /> La communauté catholique a déjà suivi le chemin que le reis Mustafa Cerić est sur le point d’emprunter. Elle est en train de construire un nouveau centre à Sarajevo, un édifice aux dimensions monumentales. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous