Dani

Bosnie : la presse religieuse au service des nationalismes

| |

En Bosnie-Herzégovine, la majeure partie des revues catholiques, orthodoxes et musulmanes semblent encore incapables de proposer une version non-partisane de l’histoire et de l’actualité du pays. La plupart des journaux propagent plus de slogans de haine que de messages d’amour, et bien peu font preuve de l’esprit critique qui est l’apanage des croyants sincères. Tour d’horizon...

Par Vuk Bačanović Mircea Eliade a-t-il bien fait de qualifier l’homme d’« homo religiosus » ? Il prétendait que la religion et le besoin du sacré étaient inhérents à l’homme. D’une manière ou d’une autre, le fait que l’homme, sans égard à ses qualités spirituelles, soit un être religieux, ne peut être mis en question. Il n’est pas de civilisation qui ne connaisse de dieu(x). Paradoxalement, les athées, eux non plus, ne devraient pas avoir de difficultés à accepter le Tout-Puissant, qui a sans aucun doute le pouvoir, entre autres, de se priver de sa propre existence. Le culte de cet être surnaturel, affirmé à travers les deux (ou trois) manifestes d’Abraham, et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous