Novi Reporter

Majevica : les Serbes retournent dans leur village

|

Les villages serbes éparpillés sur la montagne de Majevica, au nord de la Bosnie, sont un peu moins déserts qu’ils ne l’étaient au début de la guerre. Cela ne veut pourtant pas dire que la situation s’améliore pour les retournés serbes, qui sont presque tous d’un âge avancé. Cette région, autrefois située sur une ligne de front, offre aujourd’hui un spectacle déprimant au regard : maisons incendiées, champs délaissés, mines partout... Ni le gouvernement national ni les organes compétents des deux entités ne semblent être enclins à aider ces agglomérations isolées et tombées dans la misère.

Sur les hauteurs de la montagne de Majevica, s’étendent, éparpillés, de nombreux villages serbes, autrefois riches, développés et paisibles, aujourd’hui pour la plupart déserts et pauvres. Beaucoup d’anciens brasiers et de ruines de maisons témoignent des ravages de la guerre sur ces territoires. Après l’invasion de l’ancienne Armée de Bosnie-Herzégovine, les habitants du village serbe de Završje et des villages voisins, situés au pied du sommet de Majevica, ont été forcés de quitter leurs maisons au printemps 1992. Après une décennie de "système D" et de séjours dans des maisons bosniaques des communes adjacentes, les plus âgés ont décidé, après leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous