Le Courrier des Balkans

Blanchiment d’argent : les réseaux de Miroslav Mišković passaient par Chypre

| |

Le paradis fiscal chypriote a toujours été bien connu des « hommes d’affaires » balkaniques. Parmi les derniers en date, le sulfureux oligarque serbe Miroslav Mišković aurait fait transiter des sommes importantes entre Chypre et le Belize, via les sociétés off-shore Delta et Vanity International et le cabinet d’affaires Andreas Neocleous & Co, basé à Limassol.

Par Rodolfo Toè Selon l’enquête menée par le réseau de veille sur le crime organisé et la corruption (Organized Crime and Corruption Network Reporting Project, OCCRP), le magnat serbe, emprisonné depuis le 11 décembre 2012, aurait profité de ces paradis fiscaux pour créer les sociétés off-shore Delta et Vanity International. En 2008 déjà, la commission anti-corruption de Serbie avait affirmé dans l’un de ses rapports que le groupe Delta avait commis des fraudes lors du rachat du port de Belgrade. L’OCCRP a découvert que d’autres compagnies établies aux Caraïbes et en Amérique centrale travaillaient en Serbie et en Bosnie-Herzégovine et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous