B92

Scandale financier du Port de Belgrade : le magnat Milan Beko entendu par la police

| |

Le richissime homme d’affaires serbe Milan Beko a été entendu mardi soir par la police. Son interrogatoire concernant la privatisation du Port de Belgrade (Luka Beograd), au cours de laquelle l’État serbe aurait perdu au moins 21 millions d’euros, a duré six heures. Le Port de Belgrade est propriétaire de 220 hectares de terres dans le centre de la ville. Un espace qui devrait être réaménagé en zone commerciale et résidentielle.

Selon la loi, la police a le droit d’interroger un citoyen pendant quatre heures. Mais Milan Beko a consenti à s’expliquer deux heures de plus. La privatisation du 
Port de Belgrade, en 2005, fait partie des 24 privatisations litigieuses en Serbie listées par l’Union européenne. Cette année, le Conseil de lutte contre la corruption a déposé plainte contre 17 personnes, parmi lesquelles Milan Beko, mais aussi l’ancien ministre de l’Économie Predrag Bubalo. Milan Beko s’est brièvement exprimé à la sortie du bureau de police, dénonçant « la création depuis des années de l’illusion d’irrégularités lors de la seconde privatisation de la société ». Selon lui, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous