Serbie : ces volontaires pro-russes prêts à se battre en Ukraine

| |

Plusieurs centaines de volontaires serbes ont combattu ces dernières années au côté des séparatistes pro-russes du Donbass. Aujourd’hui, la mobilisation s’organise de nouveau, autour de Bratislav Živković, autoproclamé « chef des tchetniks ». Reportage dans cette nébuleuse de l’extrême-droite.

Par Marion Roussey En 2018, le parquet a d’ailleurs ouvert une enquête contre Bratislav Živković, accusé d’avoir participé au conflit en Ukraine et d’avoir organisé le recrutement et le transport d’autres combattants. Mais l’enquête a été suspendue l’année suivante. Le chef autoproclamé des forces paramilitaires tchetniks peut donc circuler librement entre la Serbie et la Russie, à condition de prendre l’avion. Les pays situés entre la Serbie et l’Ukraine lui ont en effet interdit de transiter par leur territoire, à l’instar de la Roumanie qui l’a banni en 2017 pour soupçons d’espionnage au profit de Moscou. L’extrême-droite serbe soutient le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous