Roumanie : du rêve d’une vie meilleure à l’esclavage moderne

| |

La Roumanie est à la fois un pays d’origine, d’exploitation et de transit des victimes de la traite des êtres humains. Les trois-quarts sont des femmes exploitées sexuellement qui rêvaient d’une vie meilleure. L’association eLiberare tente de sensibiliser la population et les institutions sur ce mal qui détruit les vies de millions de personnes.

Traduit et adapté par Florentin Cassonnet (article original) En 2015, eLiberare a conclu un partenariat avec le ministère de l’Éducation et a créé un dossier pédagogique sur la traite des êtres humains à destination des élèves et des enseignants. Plus de 5000 écoles et 700 000 élèves en Roumanie et en Moldavie ont déjà été sensibilisés et ce dossier a même été traduit et distribué dans 21 pays. Outre ce volet pédagogique, le programme d’intervention scolaire comporte un volet de détection des victimes et la création d’un réseau de soutien. Les trafiquants et exploiteurs sont connus pour avoir recours à la méthode du « recrutement entre proches ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous