Orthodoxie en Serbie : Grigorije, l’évêque qui défie le régime Vučić

| |

L’Église orthodoxe serbe élit son nouveau patriarche le 18 février. L’évêque Grigorije de Düsseldorf figurera-t-il parmi les trois favoris que le Saint-Esprit doit départager ? Opposant résolu d’Aleksandar Vučić, partisan du dialogue oecuménique, esprit aussi libre que soucieux de son image, Grigorije incarne les espoirs de beaucoup - et toutes les craintes du régime.

Par Milica Čubrilo-Filipović « Une figure de la Renaissance », c’est ainsi que ses proches aiment le présenter. L’évêque aux cheveux courts poivre et sel, la barbe soigneusement taillée, est devenu l’icône du courant progressiste de l’Église serbe, forçant le respect bien au-delà des rangs des croyants. Cela vaut au « George Clooney orthodoxe », comme on le surnomme souvent, de s’attirer les foudres du régime d’Aleksandar Vučić, dont il critique ouvertement l’autoritarisme et les tentatives de manipulation de l’Église, grassement arrosée en échange de sa docilité. Alors que s’approche la réunion du Saint Synode, qui doit élire le nouveau patriarche (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous