Moldavie : la géopolitique comme prétexte pour ne pas faire de choix politiques

| |

La Moldavie serait toujours « ballotée entre l’Est et l’Ouest », tiraillée entre Moscou et Bruxelles... En réalité, l’obsession de la géopolitique permet de ne pas aborder les vrais problèmes politiques, économiques et sociaux du pays : pauvreté structurelle, corruption, captation du pouvoir par des élites cupides, exode massif de la population, etc. L’analyse décapante du sociologue Petru Negura.

Propos recueillis par Nicolas Trifon Petru Negura est professeur à l’Université internationale de Moldavie et docteur en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris (EHESS). Il a publié Ni héros, ni traîtres. Les écrivains moldaves face au pouvoir soviétique sous Staline (L’Harmattan, Paris, 2009). Il est l’un des deux fondateurs du portail Platzforma. Le Courrier des Balkans (C.d.B.) : Comment analysez-vous la situation politique en Moldavie ? Le gouvernement issu des législatives de novembre 2014 se présente comme étant de droite, tandis que le Président de la République a été élu en novembre 2016 par les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous