Mariage homosexuel : le Kosovo fait du surplace

| |

En 2014, la Cour constitutionnelle avait statué que le Kosovo autorisait de jure les unions entre personnes de même sexe. Sept ans plus tard, aucune avancée législative n’a été faite pour reconnaître ce droit élémentaire. Plaidoyer pour une société kosovare plus inclusive.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) Le Kosovo interdit toujours les unions entre personnes de même sexe. Durant les débats parlementaires en vue de réformer le Code civil, à l’automne 2020, un député du Parti démocratique du Kosovo (PDK), Mergim Lushtaku, a expliqué qu’il était hors de question pour lui de faire passer une telle réforme. « Je suis en faveur de la famille et de sa préservation », a-t-il justifié, arguant que les enfants avaient besoin d’un « mariage stable » pour s’épanouir. Des propos infondés, discriminatoires et insultants pour la communauté LGBT+, mais aussi pour tous les parents célibataires ayant adopté, bref (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous