Bulgarie : Patriotes unis, comment l’extrême-droite est arrivée au pouvoir

| |

Jeudi 4 mai, ils feront pour la première fois leur entrée au gouvernement. Formée de trois partis nationalistes – le NFSB, le VMRO et Ataka –, la coalition Patriotes unis a déjà mis la pression sur Boïko Borissov en réclamant quatre ministères et un poste de vice-Premier ministre. Mais comment l’extrême-droite bulgare a-t-elle conquis un tel pouvoir ?

Par Tatiana Vaksberg À Sofia, ils attaquent à coups de bâtons des musulmans réunis à la mosquée pour leur prière ; à la frontière turque, ils poussent des vieilles femmes à terre pour les empêcher d’entrer dans leur propre pays ; à la télé, ils expliquent que les ghettos rroms devraient servir de safari touristique payant pour les étrangers qui voudraient les visiter. Mais jeudi prochain, ils entreront au gouvernement bulgare. Telle est la décision prise par le GERB (Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie - droite) de Boïko Borissov qui n’avait besoin que d’une petite alliance pour former une majorité parlementaire et gouverner (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous