Monténégro : les processions qui font vaciller le régime

| |

Le DPS s’est-il tiré une balle dans le pied en passant en force la loi sur la liberté religieuse ? Depuis six semaines, les rassemblements ne faiblissent pas et le parti du « seigneur » Đukanović commence à trembler alors que des législatives sont prévues en octobre.

Traduit par Persa Aligrudić La police spéciale est déployée à Berane, Bijelo Polje et Pljevlja, sans qu’aucune raison officielle n’ait été invoquée. « Malgré la pression exercée par différentes personnes, le système de sécurité répond de manière résolue et efficace aux menaces visant à détruire l’État », s’est contenté de déclarer le directeur de la police, Veselin Veljović, en visite à Berane le 3 février. « Les manipulations artificielles dirigées contre la police ne nous empêcheront pas de faire notre travail consciencieusement, professionnellement et légalement. Les rassemblements de masse et les pressions de toutes sortes ne nous empêcheront pas de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous