Législatives au Kosovo : la Liste Srpska accusée d’avoir manipulé le vote des minorités

|

Des milliers de bulletins de votes ont été annulés dans les municipalités serbes, remettant en cause l’élection de plusieurs députés des autres minorités. La Liste Sprska, téléguidée depuis Belgrade, est soupçonnée d’avoir incité les Serbes à faire élire des « obligés » bosniaques et roms. Le maire de Klokot est en garde à vue.

Par la rédaction 12 mars 18h : Le maire de Klokot (Lista Srpska), Božidar Dejanović, a été arrêté ce vendredi pour malversations du processus électoral du 14 février. Deux autres suspects, arrêtés le 9 mars, ont vu leur détention provisoire prolongée de 30 jours. Par ailleurs, un employé serbe d’une compagnie de sécurité qui opère à Ranilug, Bojan Marković a expliqué à Radio Slobodna Evropa, qu’il avait été licencié pour ne pas avoir voté en faveur de la candidate bosniaque Adrijana Hodžić. (Avec Prishtina Insight) – La Commission électorale d’appel et de recours (PZAP) a invalidé plusieurs milliers de bulletins de vote dans les municipalités serbes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous