La Grèce a jeté plus d’un millier de réfugiés à la mer

| |

C’est une violation flagrante du droit international et une véritable catastrophe humanitaire : depuis le mois de mars, la Grèce a rejeté plus d’un millier de réfugiés à la mer, les laissant dériver sur des bateaux privés de moteur. Le New York Times révèle le scandale.

Le scandale a été révélé par le New York Times. La Grèce a secrètement expulsé au moins 1072 réfugiés depuis le début de la pandémie de coronavirus. Ces expulsions ont eu lieu depuis 31 endroits différents, selon les preuves réunies par le journal auprès de trois observateurs indépendants, de deux universitaires et de garde-côtes turcs. Le Times a pu interroger des survivants de cinq de ces épisodes et a examiné les preuves photographiques ou vidéo concernant les 31 cas. « C’était inhumain », témoigne Najma al-Khatib, une enseignante syrienne de 50 ans, qui a déclaré que des policiers masqués l’avaient kidnappé en compagnie de 22 autres personnes, dont deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous