L’Albanie dans l’Union européenne : un long chemin encore semé d’embuches

| |

Après huit ans d’attente à la porte de l’UE, l’Albanie a enfin participé à sa première conférence intergouvernementale comme pays candidat. Le processus de négociation commence, mais déjà des litiges frontaliers non résolus avec la Grèce pourraient faire obstacle.

Traduit par Florentin Cassonnet (article original) L’ouverture des négociations d’accession avec l’Union européenne a été reçue dans un mélange d’enthousiasme et d’optimisme prudent par les élites politiques et les citoyens albanais. Le 19 juillet, après huit ans d’attente, l’Albanie a enfin participé à sa première conférence intergouvernementale en sa nouvelle qualité de pays candidat. Des messages constructifs ont été délivrés par les dirigeants politiques de tous bords, reconnaissant l’importance de ce « moment historique » pour le développement économique et démocratique du pays. « Aujourd’hui est un nouveau jour pour l’Albanie », a déclaré le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous