Kosovo : le narcotrafiquant Naser Kelmendi prend six ans ferme

|

Jeudi, le tribunal de Pristina a reconnu Naser Kelmendi coupable « de possession illégale de drogues en vue de la distribuer et de la vendre ». Arrêté au printemps 2013, l’homme est soupçonné d’être l’un des principaux chefs du trafic de drogues dans les Balkans.

Par la rédaction Jeudi 1er février, le tribunal de Pristina a reconnu Naser Kelmendi coupable « de possession illégale de drogues en vue de la distribuer et de la vendre ». Né en 1955, le narcotrafiquant a écopé d’une peine de six ans de prison ferme, mais il ne retournera derrière les barreaux que deux ans au maximum puisqu’il a déjà passé quatre années en détention provisoire, de mai 2013 à juin 2017. En plus de trois ans de procès, les témoins ont évoqué ses liens avec d’autres groupes criminels, des oligarques et des politiciens de tous les Balkans, notamment le magnat bosnien des médias et de la politique, Fahrudin Radončić. L’accusation la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous