Bulgarie : espions russes et explosions d’armes, le torchon brûle entre Sofia et Moscou

| |

Après la République tchèque, la Bulgarie a à son tour mis en cause les services secrets russes dans une série d’explosions de stocks d’armes destinées à l’Ukraine. Mise à mal depuis plusieurs mois, la « fraternité pour l’éternité » entre Sofia et Moscou appartient-elle déjà au passé ?

Par Alexandre Lévy Il en ressort qu’Emilian Guebrev et ces cargaisons d’armes ont fait l’objet d’une longue et complexe opération de rétorsion de la part du GRU sur plusieurs pays européens, allant du sabotage à la liquidation pure et simple. Le Parquet bulgare ajoute aussi que des contacts ont été pris avec la justice tchèque afin d’établir un lien éventuel entre ces événements et les explosions survenues dans le dépôt de munitions à Vrbetice (village de l’est de la République tchèque, près de la frontière slovaque) le 16 octobre 2014 et récemment attribuées aux hommes du GRU par Prague. Six « diplomates » expulsés depuis 2020 Dans la foulée, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous