Dans les Balkans, peur, émotion et solidarité avec l’Ukraine

|

Dans les Balkans, des rassemblements de soutien au peuple ukrainien ont eu lieu depuis le début de l’invasion russe. Même en Serbie, seul État de la région qui a refusé de sanctionner Moscou. Plusieurs pays ont déjà accueilli des réfugiés et se préparent à en recevoir plus. En Bosnie-Herzégovine, l’inquiétude est forte.

Par la rédaction Dès le lendemain de l’invasion russe en Ukraine, de nombreux pays des Balkans ont exprimé leur émotion et leur solidarité. S’alignant sur le mouvement qui s’est organisé dans les villes du monde entier, plusieurs bâtiments de la région se sont illuminés aux couleurs de l’Ukraine, comme le Parlement du Kosovo ou la Bibliothèque nationale de Sarajevo en Bosnie-Herzégovine. Tandis que le président Vučić a annoncé vendredi soir que la Serbie ne prendrait aucune sanction contre la Russie, plusieurs rassemblements de solidarité avec l’Ukraine ont eu lieu à Belgrade, notamment à l’initiative des Femmes en noir. Un cortège a aussi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous