Croatie : les vétérans de guerre et les ultras se mobilisent pour l’Ukraine

| |

En Croatie, les ultras des clubs de football se mobilisent pour l’Ukraine. Denis Šeler, ancien leader des Bad Blue Boys, vétéran des années 1990 et ancien du bataillon Azov, fait la liaison entre Kiev et Zagreb. Portrait d’un militant, bien ancré à l’extrême droite.

Par Dimša Lovpar Fort de ses contacts et de son expérience sur le terrain, il agit en tant qu’agent de liaison et de recrutement pour l’ambassade d’Ukraine en Croatie. Sur son compte Facebook, il appelle ainsi tous les « vétérans et militaires actifs à rejoindre les rangs », assurant que « tous ceux qui ont contacté l’ambassade seront recontactés dans la journée et recevront toutes les informations nécessaires ». Avant de conclure : « Le service durera jusqu’à la démobilisation. Personne ne sera payé, seul le gîte et le couvert seront assurés ». Derrière son engagement patriotique, le combattant est loin d’être un chantre de la tolérance et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous