Kosovo : à quoi servent les lobbyistes aux États-Unis ?

| |

Ils connaissent les arcanes du pouvoir et les gens qui comptent à Washington. Le Kosovo, tout comme ses voisins, dépense des fortunes en conseils, communicants et autres lobbyistes auprès de l’administration américaine. Dans les années 1990, il s’agissait de faire connaître au monde la situation politique de la région, mais aujourd’hui, les lobbyistes servent les intérêts privés des politiciens qui veulent afficher leurs bonnes relations avec la Maison Blanche.

Par Amra Zejneli Loxha D’après l’influent site Politico, Hashim Thaçi aurait engagé Brian Ballard, l’un des lobbyistes actuellement les plus influents de Washington. La Présidence du Kosovo lui verserait pour ses services 52 000 dollars par mois, soit 1,2 million de dollars pour deux ans de contrat. La présidence explique que Brian Ballard doit notamment soutenir les initiatives de Pristina concernant la confrontation avec le passé et « aider le pays à créer de nouvelles dynamiques dans le processus de réconciliation ». Le consultant, qui fut l’un des principaux contributeurs financiers de la campagne de Donald Trump, interviendrait aussi dans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous