Législatives en Bulgarie : le GERB de Borissov poussé vers la sortie

|

La vedette de la télé a mis KO l’ancien karatéka. Pour la première fois depuis 2009, le GERB, le parti conservateur de Boïko Borissov, ne ressort pas en tête des législatives, dépassé par le mouvement de Slavi Trifonov. Ce dernier va-t-il enfin se décider à former un gouvernement ?

Par Alexandre Lévy Citoyens unis pour l’avenir européen de la Bulgarie (GERB), le mouvement conservateur et nationaliste de l’inusable mais très corrompu Boïko Borissov, au pouvoir presque sans interruption depuis 2009, n’est plus le premier parti de Bulgarie. Tel sera certainement le premier enseignement à tirer des résultats du scrutin anticipé du 11 juillet : selon le décompte parallèle des voix effectué par deux instituts de sondage, le GERB est dépassé par le mouvement Un tel peuple existe (ITN), la formation de Slavi Trifonov, vedette du petit écran et nouveau venu sur la scène politique bulgare. Ce mouvement était déjà arrivé en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous