L’Allemand Christian Schmidt, nouveau Haut représentant en Bosnie-Herzégovine

|

C’était une nomination attendue depuis de longs mois. Christian Schmidt, député conservateur de l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), succèdera le 1er août à Valentin Inzko. Le mandat de l’Autrichien, entamé il y a douze ans, symbolise la faillite de cette institution censée superviser le processus de paix et qui aurait dû fermer dès la fin 2008.

Par la rédaction Un Allemand succèdera à un Autrichien à la tête du bureau du Haut représentant en Bosnie-Herzégovine. Comme annoncé depuis déjà plusieurs mois, c’est Christian Schmidt qui prendra au 1er août la relève de Valentin Inzko, en poste depuis 2009. L’information a été confirmée jeudi par le PIC, le Conseil de mise en œuvre de la paix. Seule la Russie s’est opposée à cette décision. Moscou soutient en effet la position de Milorad Dodik, le membre serbe de la présidence tripartite bosnienne, qui réclame de longue date l’abolition de cette institution. À l’automne 2020, après l’avoir accusé de travailler uniquement en faveur des « Bosniaques de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous